menu Menu
close

L'Empreinte, scène nationale Brive-Tulle

background
© Pierre Planchenault

Musique

Danse

Les forains, Ballet urbain

Compagnie Rêvolution - Anthony Égéa

23.01

Placement numéroté

Grande salle

Durée 1h10

Renseignements
05.55.24.62.22
 


Création 2016- commande de l’Opéra de Limoges

D'après « Les Forains » d'Henri Sauguet sur un argument de Boris Kochno avec l'autorisation

des Editions Salabert – Copyright Universal

En coréalisation 
 

« Vraie fête de la jeunesse et de la danse » selon Jean Cocteau, la création de ce court ballet, quelques mois seulement après la Libération, lança la carrière de Roland Petit (1924-2011). Sa chorégraphie, mais aussi la musique d’Henri Sauguet et le livret de Boris Kochno ont aujourd’hui disparu des répertoires des troupes et des orchestres.

 

L’Opéra de Limoges et le Ballet Urbain Rêvolution ont souhaité remettre à l’honneur – et au goût du jour – cette fête de la jeunesse et de la danse, s’emparant à nouveau du thème intemporel des forains, gens du voyage, artistes de rue.

 

Si le texte est intemporel, la danse et la musique peuvent bien l’être aussi. Anthony Egéa relit Les Forains au XXIe siècle. La danse hip hop se mêle poétiquement à la musique de Sauguet. Les artistes saltimbanques des deux mondes se rejoignent dans une seule et même inspiration. Et entre chaque tableau, à l’orchestre répond un musicien électro qui fait coexister la puissance de la partition à la texture du son synthé- tique, transformant la musique de 1945 en aventure numérique, tirant de l’impulsion musicale de Sauguet des rythmes anachroniques qui se font évidents.

 

On assiste à la création en live d’un objet totalement hybride : les Forains d’Anthony Egéa.