menu
close

L'Empreinte, scène nationale Brive-Tulle

background

Conférence

Projection

La casse

On était Manu

sam 04 mai. 10h30

Entrée libre et gratuite
dans la limite des places disponibles

Réservation conseillée
05.55.22.15.22


Dans le cadre du projet Tulle, c'était l'esprit Manu

En partenariat avec la ville de Tulle et l'association Peuple et Culture

Projection suivi d’une discussion avec Patrick Mortal, historien de la mémoire ouvrière

 

Prochaines projections :
• mardi 4 juin 2019 – La Papèterie d’Uzerche.
• jeudi 8 août – La boite en Zinc de Chanteix, dans le cadre du Festival aux champs.

Pour ce 3e volet des entretiens avec les anciens employés de la Manu, nous nous rapprochons d’une période qui nous est  plus contemporaine qui va voir l’abandon de tout un savoir-faire industriel. Les  premiers plans sociaux  vont être enclenchés à partir du début des années 90. A partir de cette époque l’effectif de la Manu qui devient GIAT passe de plus de 1000 personnes  à moins de 300 en 2004 lors de la création des trois entités (NEXTER, DET MAT et l’Imprimerie de la Défense).


Avec ces témoignages,  s’agit de se retourner sur des savoir-faire aujourd’hui perdus, sur une  époque révolue et pourtant pas si lointaine que cela, où à Tulle, plus de 3000 ouvriers issus à la fois de la Manu mais aussi de l’usine à draps, de celles de La Marque, de Grande, de Maugein accordéons transitaient sur les coups de 7 heures, puis de midi, puis de 19 h, échangeaient, militaient, s’haranguaient, faisaient vivre et vibrer  tout un quartier, faisaient vivre et vibrer toute une ville, toute une Région.


Il y aura bien des luttes, bien des drames et, aujourd’hui encore, de l’amertume.