background
© Laurent Philippe

Musique

Danse

Création

D'un rêve


Salia Sanou - Compagnie Mouvement Perpétuels

Le mouvement et le chant comme forces réconciliatrices.

Le grand et généreux chorégraphe burkinabé*, croisé récemment en duo aux côtés de l’écrivaine Nancy Huston et du chanteur Babx, revient à la création collective. Et avec quelle troupe ! Sept danseurs, quatre chanteuses, et aux manettes de cette comédie chantée, rien de moins que le duo Gaël Faye aux textes et Lokua Kanza à la musique. Sur un parterre de balles de coton blanc, comme Pina Bausch en son temps avait imaginé Nelken sur un lit d’œillets roses, Salia Sanou bâtit son rêve chorégraphique universel, teinté de gravité et de légèreté. Il place cette comédie musicale dans l’histoire des corps noirs : celle de l’esclavage, et de ceux qui ont combattu pour l’égalité et les droits civiques. Martin Luther King n’est évidemment pas étranger à ce titre, qui puise dans son puissant discours son rêve d’élévation ! D’un cabaret jazz au gospel, Salia Sanou traverse les époques et les continents, et agite le mouvement et le chant comme forces réconciliatrices.

*Il a marqué l’édition 2020 de Danse en mai dont il fut artiste associé.

Dans la presse :

"La joie éclate dans un cabaret tout aussi stylisé et onirique, un délicat décor d’ampoules multicolores. Ici, les corps et les chants se libèrent totalement dans un allègre brassage de réfèrences chorégraphiques et musicales où se mêlent Amérique et Afrique, tradition et invention. [...] Le succès tient à la fusion des interprètes, danseurs et chanteuses, corps et voix, offrant aussi leur âme entière dans la réalisation de ce Rêve" 
Jean-Marie Gavalda - Midi Libre - 10/07/2021