background
© Cieparc

Danse

Janet on the roof


Pierre Pontvianne - Compagnie PARC

La pièce dit, entre autres choses, cette érosion de nos sensibilités.

Présence qui hypnotise quiconque la regarde, Marthe Krummenacher joue de la sidération, dans un solo signé Pierre Pontvianne. Dans un glissement lent des postures de la danseuse au corps élastique, les événements alternent entre la douceur des mouvements et d’abruptes coupures. Le chorégraphe, installé à Saint-Étienne, révèle notre inquiétant état d’engourdissement face au bruit qui gronde, et à la catastrophe qui s’annonce…Pierre Pontvianne et Marthe Krummenacher, qui se connaissent depuis leurs années communes au Nederland Dans Theater de Jiří Kylián,  n’avaient pas prévu qu’en 2020, Janet on the roof résonnerait encore tout différemment…

Dans la presse : 


"Hypnotique, épuré, ce solo affirme la puissance et la poésie de la danse face au chaos du monde."  SCÈNEWEB - 15 juin 2019

"Janet on the roof, de la Compagnie Parc , est un solo à la fois mouvant et pictural." DERNIÈRES NOUVELLES D'ALSACE - 10 juin 2020 - Hélène Poizat