menu
close

L'Empreinte, scène nationale Brive-Tulle

background
© Thomas Métais

Apéro-Conversation

Le monde revient, comment en prendre soin ?


Tribune #2 avec Josep Rafanell I Orra et Barbara Métais-Chastanier

Cette tribune prendra la forme d'une visio-conférence animée par Barbara Métais-Chastanier.


« Destitution oui. Mais pour s’élancer vers l’instauration toujours préciare de nouveaux rapports. Car il faut expérimenter la discontinuité. Nous serons alors attentifs aux passages et aux transformations qu’ils entraînent : nous appelerons cela le soin. Le soin se situe toujours aux bords de la politique. (…) C’est lui qui rend habitable la destitution. » Josep Rafanell I Orra - Fragmenter le monde

 

 


Nous rentrons dans une époque paradoxale où la perception de plus en plus aigüe des catastrophes en cours rend possible de nouvelles manières d’habiter le monde. Sommes-nous au début d’une radicale réorientation des modes d’interventions politiques ? Si l’accélération du désastre voit émerger une multiplication de révoltes, elle nous conduit aussi vers la prolifération de nouvelles formes de partage, de réappropriation, de manières de prendre soin de nos milieux de vie et de nos relations aux vivants. En nous appuyant sur les différentes expériences traversées par Josep Rafanell I Orra (travail dans diverses institutions de soin et de travail social avec des usagers des drogues, dans le monde de la protection de l’enfance, de la psychiatrie, son séminaire « Pratiques de soin et collectifs », le projet « Les Communaux »), nous questionnerons les pratiques d'entraide et de coopération qui sont pour notre invité autant de nouvelles politiques de l'expérience qui nous permettront d'empêcher les ravages occasionnés par la folle accélération de l'économie. 


Josep Rafanell i Orra est psychologue, psychothérapeute et écrivain. Il travaille depuis plus de 25 ans dans des institutions d’action sociale, de protection de l’enfance, la prison, la psychiatrie. Disciple de Toby Nathan, il s’est intéressé très tôt à la critique du capitalisme thérapeutique et à la déconstruction des violences de l’institution soignante pour défendre des modèles de « communisation de l’expérience », permettant de sortir de la relation hiérarchique et condescendante du soin par le travail de formulation d’expériences singulières au sein de communauté d’égaux. Il a organisé pendant trois ans aux Laboratoires d’Aubervilliers, de 2015 à 2018, un séminaire et des ateliers intitulés « Pratiques de soin et collectifs » dont le livre collectif Itinérances (Divergences, 2019), en retrace l’expérience. Il est par ailleurs l’auteur de Fragmenter le monde (Divergences, 2018) et En finir avec le capitalisme thérapeutique : Soin, politique et communauté (La Découverte, 2011). Il coordonne le projet collectif autour des « Communaux » qui met l’accent sur l’émergence de nouvelles relations entre les êtres vivants, humains et non-humains.

Pour y assister merci de vous inscrire auprès de Jérôme Farges avant le jeudi 26 novembre à 12h. Un lien de connexion vous sera envoyé ultérieurement.

Et à suivre en direct sur Bram'fm et RGB