background
© Simon Gosselin

Théâtre

Création

Le silence et la peur


David Geselson - Compagnie Lieux-Dits

I am not of this planet.
I do not come from you.
I am not like you.

Nina Simone

 

David Geselson s’attaque au monument Nina Simone en prenant bien soin de déjouer les pièges de l’incarnation. Car comment représenter au plateau celle qui se disait « d’une autre planète » ? La chanteuse constitue un monde en soi, à la fois personnage de révolte, de rage, de génie, de souffrance, dont les origines remontent aux esclaves africains et aux Amérindiens décimés. Le silence et la peur ne sera donc pas un portrait, mais un faisceau de présences puisées dans quatre siècles d’histoire nord-américaine et dans la trajectoire de celle qui est née Eunice Waymon dans l’Amérique ségrégationniste des années 30. Au plus près de son sujet, il a fait le choix d’une distribution transatlantique (trois Afro-Américains et deux Français), avec Dee Beasnael, texane d'origine ghanéenne, dans le rôle de Nina. Les voix se croisent, les personnages aussi, de Christophe Colomb à l’historien américain Howard Zinn, en passant par les figures des luttes pour les droits civiques. Et si David Geselson ne se risque pas à reprendre le répertoire de la chanteuse, la création sonore accompagne à merveille ce grand voyage américain dans le temps et l’espace.

 

Dans la presse : 

"Le spectateur ne peut que constater l’âpreté des liens humains, la peur qui empêche d’être libre et le trop lourd tombeau que l’histoire laisse sur les épaules de ceux qui restent. Le temps de la lutte est venu." — Marie Sorbier, I/O Gazette

 

"Le silence et la peur ne triche pas avec son titre, et c’est sa force : il met en scène « ce que la peur peut faire taire », comme l’écrit David Geselson dans le programme." — Brigitte Salino, Le Monde

 

"Nina Simone est incarnée par Dee Beasnael, épatante" — Agnès Le Morvan, Ouest France