menu
close

L'Empreinte, scène nationale Brive-Tulle

background
© Nicolas Godin

Danse

BBL


Sylvie Balestra - Compagnie SYLEX

Une tour de Babel multicolore pour un spectacle-paysage métissé.

BBL, comme babil, ou Babel. Sylvie Balestra, chorégraphe un brin anthropologue, tisse une ode dansée à la pluralité des langages, et à ce que la langue – étrangère, maternelle, apprise, oubliée – fait à nos corps. Car cette parole qui voyage, s’exile, trimballe avec elle tout un bagage affectif, culturel, qui parfois nous dépasse. Dans un espace scénique épuré, le danseur Pierre-Michaël Faure, apparaît – disparaît ? –, empêtré sous une montagne de vêtements et d’objets, comme enfoui sous ses multiples couches culturelles. À ses côtés, le musicien Nicolas Godin, guitare en bandoulière et casque sur la tête, l’accompagne d’un flot de langues emmêlées, parfois traduites. Petit à petit le danseur se défait de ses couches, qu’il dispose comme un totem linguistique, tour de Babel multicolore constituant un ensemble hétéroclite et bariolé. Alors la cérémonie peut commencer, rituel presque chamanique où le danseur s’approche au plus de ce que ces langues font résonner dans son corps. Ce faisant, il nous emporte dans un spectacle-paysage métissé.