background
© Ariel Tagar

Danse

One More Thing


Adi Boutrous

Une pièce tout en intensité et finesse.

Tout commence par une ronde, entre quatre hommes. Dans la nudité du plateau, ils se regardent sans défi, ni conflit. Ils ont laissé tomber les combats de coq et les muscles. Le corps collectif qu’ils nous présentent avance soudé, avec le contact comme liant. Adi Boutrous appartient à ce ballet d’hommes reliés par la tendresse, par l’ambiguïté aussi. Certains se souviennent peut-être de lui, le visage maculé de houmous, dans la pièce We Love Arabs du chorégraphe israélien Hillel Kogan où il jouait pour de rire la figure archétypale de l’arabe. Depuis, ce formidable danseur a tracé sa voie de chorégraphe. Il le confirme dans ce rituel masculin contemporain où la virtuosité ne passe jamais en force. Leur danse fluide, faite de tombés, de portés, accepte la fragilité. Et les identités chorégraphiques de chacun – du contact improvisation à la danse hip hop ou l’acrobatie – trouvent leur pleine mesure dans l’écoute collective. Une pièce tout en intensité et finesse.

Dans la presse:


" Quel choc ! [...] un chorégraphe éblouissant qui s'impose comme un des artistes majeurs de l'époque. "
Jean-Frédéric Saumont - Danses avec la plume - 23/10/2020

 



Le concours PODIUM réunit 17 établissements culturels de France, Belgique et Suisse dans l’objectif d’impulser des tournées d’oeuvres chorégraphiques. 12 extraits de créations sélectionnées seront présentés les 19 et 20 novembre 2021 à La Rampe à Echirolles (38). 4 lauréats seront accueilli·e·s en tournée chez les partenaires et des théâtres voisins en 2022-23.