background
©La Fraternelle Lu

Jazz

Papanosh et Minvielle


Parade Prévert

Inventaire poétique façon gasconne et libertaire. Le quintet de jazz rouennais Papanosh s’associe au vocalchimiste André Minvielle pour refaire le tour de la poésie de Jacques Prévert. Minvielle manie à merveille la langue surréaliste ou mélancolique. Les envolées chantantes du troubadour s’acoquinent avec l’énergie vibrante du quintet, et l’on passe avec délice de l’afrobeat aux fantômes de Mingus. A leur façon libre et ultra-collective, ils font scintiller les mots, valser les vers, dans un tour de chant dada et syncopé.


Dans la presse :


Loin de toutes les conventions, « Prévert Parade » propose une musique populaire imprégnée de liberté, d’humour et d’un grain de folie qui éclairent la poésie de Prévert de vibrations actuelles. Fanfare insolente, marche martiale, groove cuivré, murmures feutrés, rythmiques cubaines, java-valse, blues poignant, fulgurances free, et syncopes énergiques entrent en résonance avec les mots du poète. Blog Latins de Jazz & cie