menu
close

L'Empreinte, scène nationale Brive-Tulle

background
© Arthur Grand

Musique

Création

Printemps


Sylvaine Hélary

La flûtiste exploratrice Sylvaine Hélary poursuit sa route hors des sentiers battus poussée cette fois par un air de révolte.

Printemps, comme un surgissement après l’hiver. Printemps, comme un soulèvement révolutionnaire. Ça bourgeonne dans le projet de l’insatiable flûtiste Sylvaine Hélary, imaginé alors que le printemps arabe occupait le devant de la scène médiatique. La flûtiste a réuni autour d’elle des musiciens qu’elle connaît bien, mais aussi des textes d’Arthur Grand, du philosophe Xavier Papaïs ou du blogueur égyptien Aalam Wassef. « Trois instrumentistes. Un polygraphe. Un écran de projection. Quelques bandes magnétiques imprimées de sons. Des dessins accrochés au mur. De petits pas. Un grand sursaut », résume-t-elle. Tous travaillent à mettre en mouvement cette installation collective aux allures d’art total. Le concentré artistique est dense, l’aventure hautement engagée. Ne serait-ce que dans ces présences décidées à faire renaître chaque soir sur les ruines hivernales un espoir musical, un nouvel essor.