menu
close

L'Empreinte, scène nationale Brive-Tulle

background
© Jean-Baptiste Millot

Musique

Purcell songs & dances


Les musiciens de Saint-Julien

La virtuosité sans pareille des musiciens de Saint-Julien offre à Purcell un écrin musical singulier... So british !


Les Musiciens de Saint-Julien avancent depuis longtemps en terres baroques. Après leurs incursions en Écosse et en Irlande, ils poursuivent leur route vers l’Angleterre, montrant la porosité musicale entre ces territoires insulaires. Toujours guidés par leur fondateur, le flûtiste François Lazarevitch, cet ensemble de cordes aux couleurs atypiques – puisque s’y ajoutent deux flûtes, une harpe et un clavecin-luth – s’associe cette fois au contre-ténor anglais Tim Mead pour explorer le répertoire profane de Henry Purcell (1659-1695). Ce programme ne manque pas d’éclectisme, composé des airs connus du compositeur anglais (« O Solitude », « Strike the Viol », « What Power Art Thou »…), mais aussi de danses instrumentales et d’airs chantés conçus pour la scène d’opéra ou de théâtre. Ce faisant, les Musiciens de Saint-Julien poursuivent le chemin précieux qu’ils ont entamé il y a quelques années : celui d’une musique populaire inscrite au cœur des musiques savantes, d’un brassage d’origines, de pratiques et de répertoires.

Dans la presse :

I heartily approve of their imaginative, improvisatory approach [...]
The French/Celtic style rubs off on Mead's vocal decoration to delectable effect.


J'approuve de tout cœur leur approche imaginative et improvisée [...]
Le style français / celtique se mêle à la décoration vocale de Mead pour un effet délicieux.

The Sunday Times - Hugh Canning - 23 septembre 2018