menu
close

L'Empreinte, scène nationale Brive-Tulle

background
© Nathalie Sternalski

Théâtre

Selve


Christophe Rulhes et Julien Cassier - Le GdRA

Avec le GdRA, on sait que le cirque va côtoyer l’enquête anthropologique, que les mots seront mis en mouvement et les récits seront trempés dans la réalité.

 

 

Le nouveau projet La Guerre des natures a débuté avec Lenga, du côté de l’Afrique du Sud et de Madagascar, et se poursuit dans Selve par les échos d’une forêt lointaine et menacée, l’Amazonie. Au cœur d’un dispositif d’images, de textes, de dessins, Sylvana Opoya, habitante de la Guyane amazonienne, conte dans sa langue : le wayana. Elle évoque la transmission de sa culture, son village, mais aussi les maux auxquels son peuple est confronté : suicide, orpaillage, prosélytisme évangéliste. Elle se fait l’écho d’un monde qui se meurt mais combat encore. Autour d’elle, les artistes du GdRA – Julien Cassier et Christophe Rulhes, rejoints ici par la danseuse Chloé Beillevaire – la dessinent en acrobatie, en danse et en musique. Ce théâtre, tissé au plus près de la personne, emporte les paroles les plus dures dans un flot de poésie. Fiction et réalité s’entremêlent au service d’une très large ouverture au monde, qui pose des questions universelles, de l’Amazonie jusqu’ici.