background
© Gilbert Fishen

Jazz

Tatanka Trio

Trio de sioux pour envolées sauvages, qui déterre un jazz errant. La trompettiste Emmanuelle Legros emmène ses deux compères dans une contrée musicale aux espaces non défrichés. Sur de longues lignes mélodiques et claires, Guillaume Lavergne cavale au piano pendant que la batterie de Corentin Quemener s’affole dans de grandes courses indomptables. Les petites boites à musique et autres instruments-jouets de ce dernier apportent un vent de fraicheur à cette musique de « Tatanka », qui signifie bison en langue Sioux.

Dans la presse :

"La musique est un tableau changeant où s’inscrivent tour à tour les traces des uns faites de ratures, de fulgurances, de limpidité, d’étrangetés post modernes, de doux moments poétiques, dans un mélange hyper cohérent où la mélodie gagne à tous les coups, nos corps et nos coeurs. Du grand Art." Laurent Brun - Jazz Rhone-Alpes