background
©DR

Jazz

Concert

The Edge of Memories


Sylvaine Hélary - Lynn Cassiers - Anne Palomérès



 

Les kids de 2022 diraient de Sylvaine Hélary qu’elle glow grave. Glow, c’est le cas d’un de ses récents projets en quartet, Glowing Life, c’est aussi le cas de The Edge Of
Memories
, performance-concert qui ne prend pas l’étincelle à la légère et met le feu aux poudres. Rythmiques, harmoniques et spatiales, les poudres. L’électronique de Lynn Cassiers, ses traitements de la voix et de la musique de la flûtiste-leader répondent au théâtre d’ombres pures d’Anne Palomérès. Ici aussi, ça brille et, luxe abouti, en clair-obscur. Habituée des mélodies de la pénombre, Sylvaine Hélary fouille dans la mémoire musicale, en sort ici  Fauré, là Britten pour improviser et tisser des ponts entre improvisation contemporaine et jazz mémoriel. C’est cette même mémoire, ses recoins et ses bordures, qui sème le trouble dans une aventure sonore et lumineuse, où les individualités s’échangent au fil de doux rêves éveillés, vécus, en glow, dans l’oeil d’un cyclone timbré.