menu
close

L'Empreinte, scène nationale Brive-Tulle

background
© Thomas Métais

Apéro-Conversation

Représenter ou comment inventer un nouvel imaginaire


Tribune #1 avec Frédérique Aït-Touati

« Ce sont les vivants qui font le monde. Il n’y a plus de raison de séparer ce qu’on a si longtemps tenu à l’écart : le théâtre des hommes et le théâtre de la nature. »
Terra Forma, manuel de cartographies potentielles, Éd. B. 42 - 2019

 

Avec Frédérique Aït-Touati, metteure en scène, chercheuse au CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et enseignante à l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales).

Repenser en profondeur tant nos modes de vie que nos imaginaires, les relations que nous entretenons avec le vivant tout autant que les représentations que nous nous en faisons. Apprendre à redécouvrir la terre et la façon dont nous cohabitons avec celles et ceux qui l’habitent – humains comme non-humains : c’est à ce vaste et passionnant chantier que s’est attaqué Frédérique Aït-Touati. Avec Terra forma, elle ne propose rien de moins que de fonder un nouvel imaginaire entre essai graphique et cartographie. L’espace s’y pense en épaisseur, en mouvement, autour de « points de vie » qui sont autant de « points de vue.

En compagnie de Frédérique Aït-Touati, nous ouvrons donc ce cycle de rencontres, pour commencer à inventer ensemble ces nouveaux imaginaires et interroger le rôle que les arts pourraient y jouer.

Frédérique Aït-Touati est historienne des sciences et metteure en scène. Formée aux études littéraires à l’École Normale supérieure et à l’histoire des sciences à l’université de Cambridge, elle est désormais chargée de recherche au CNRS où elle explore les liens entre sciences, littérature et politique. Elle a notamment publié Contes de la Lune. Essai sur la fiction et la science modernes (Gallimard, 2011) et Le Monde en images (Classiques Garnier, 2015). Elle collabore depuis de nombreuses années avec le philosophe Bruno Latour avec qui elle développe différentes formes d’écriture théâtrale. En 2019, elle co-écrit avec Alexandra Arènes et Axelle Grégoire – toutes deux architectes. Terra Forma (éditions B42).