menu
close

L'Empreinte, scène nationale Brive-Tulle

background
© DR

Théâtre

Création

Les Tourmentes


Compagnie Le Singe / Sylvain Creuzevault

Sylvain Creuzevault présentera au théâtre de Brive Les Démons, d’après Dostoïevski, les 28 et 29 novembre 2018
et Banquet Capital d'après Karl Marx le 11 mai 2019

Après s’être penché sur les tourments de l’histoire dans ses pièces précédentes (Notre terreur, Le Capital et son Singe et Angelus Novus AntiFaust), Sylvain Creuzevault, installé récemment à Eymoutiers, ouvre un nouveau cycle de créations, Les Tourmentes, dont nous sommes heureux de vous proposer les toutes premières représentations. Une suite de pièces courtes mettant en scène des individus qui se heurtent à des espaces naturels hostiles avec la force d’une formulation scénique condensée. Une manière pour Sylvain Creuzevault de peindre, en mille traversées de plateau, mille et une peines en représentation.


À l’origine, il y a le besoin d’exposer avec un minimum de mots les peines que nous nous infligeons et qui nous traversent, en présentant des hommes et des femmes qui « affrontent la nature comme châtiment ». Je suis coupable, et Les Tourmentes sont mes juges. C’est la mer démontée, dessinée par Stéphane Mallarmé dans son poème Un Coup de Dés jamais n’abolira le Hasard, qui devient le livret d’un opéra confié au compositeur Pierre-Yves Macé ; c’est la nature glaciale figurée par Jack London dans Construire un feu...


Autant d’allégories de nos combats intimes dont il s’agit de sortir réparés. Ces allégories, le metteur en scène souhaite paradoxalement les rendre « aussi théâtralement douces que possible », pour redonner au théâtre sa force de consolation collective.